Publié par : Jean-Yves Lesné | décembre 22, 2013

Critique après rencontre-débat à la bibliothèque municipale de Saint-Malo le 19/12/2013

Nous avons pénétré dans une malouinière, fictive, certes, mais plus vraie que nature, et en flânant dans cette demeure, nous avons croisé les Tuesdan de Sévignac. Ils étaient tous là, les aïeux et leurs descendants, et sur les traces de cet antiquaire bien curieux, Loïc Kermeur, nous avons exploré les arcanes d’une famille, si lisse et si sulfureuse. Invité par Bérengère Tuesdan de Sévignac, Loïc Kermeur s’attache aux moindres détails du mobilier, de la charpente, des livres … Tout est parfait, sauf peut-être …

Lire la suite sur le blog L’encre malouine par Charlotte Cabot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :